Différences entre le chinois mandarin et le japonais #日本語 #中文

Bonjour tout le monde !

Si vous me suivez sur Instagram, Facebook  ou Linkedin, vous avez dû voir que je commence à poster en japonais ! Je suis en train d’apprendre activement la langue nippone, et j’adore !

Depuis toute jeune, j’ai toujours été passionnée par les langues, et d’ailleurs j’en ai fait de mes études supérieures (Master d’Ingénierie Linguistique de l’INALCO). J’ai fait anglais renforcé (pendant le bac ES, et non bac L … car j’aimais l’économie lol) et mandarin en LV1 depuis le collège, des études en langues étrangères appliquées et j’ai fini par un Master en traitement automatique des langues (car le web et le développement informatique commençaient à m’intéresser). Mes dominantes ont toujours été le mandarin et l’anglais.

J’ai toujours voulu faire du japonais, et en janvier 2018, j’ai décidé de m’y mettre ! Au moment où j’écris cet article, cela fera déjà environ 7 mois d’étude à raison d’1h30 par semaine. Je me suis dit « on verra ce que ça donne, je retiendrais bien quelque chose » (j’ai un planning ultra chargé, et ajouter des cours de japonais me faisait peur, mais finalement avec un peu d’organisation, tout va bien !)

japonais-vs-chinois-veroduong

Voici les différences entre le mandarin et le japonais (et français !) :

Japonais : 昨日わたしはとともだちにレストランでいきました。それから晩ご飯をたべました。今日わたしはParis Retail Weekへいきました。それから日本語を勉強しました。

Chinois : 昨天我跟朋友去了餐馆。然后我们吃了晚饭。今天我去了Paris Retail Week。然后去学习了日语。

Français : Hier, je suis allée au restaurant avec mon amie. Puis, j’ai dîné. Aujourd’hui, je suis allée au Paris Retail Week. Ensuite, j’ai étudié le japonais.

Le chinois est plus court que le japonais comme vous pouvez le voir, et la syntaxe grammaticale est  Sujet + Verbe + Complément. En japonais, le verbe se trouve à la fin ! Mais la syntaxe est facile à retenir : Sujet + Complément + Verbe.

Le japonais est plus facile en termes de mémorisation car il suffit d’apprendre les hiragana et katakana par cœur, et on peut composer les mots, les écrire, les prononcer. En chinois, si on ne sait pas lire un caractère, on ne peut pas forcément deviner sa prononciation (on se servira du pinyin).

On peut croire qu’en sachant parler chinois, il est plus facile d’apprendre le japonais … mais pas du tout ! Les deux langues sont différentes, et les kanji n’ont pas le même sens qu’en chinois (hanzi). Ceci dit, on retrouve quand même des similitudes, mais c’est minime.

Mon objectif avec le japonais, c’est de pouvoir lire, écrire et parler à minima. Le jour où je pourrais faire des études de mots-clés SEO en japonais, j’aurais atteint mon but 😉

Cette sixième langue, que j’apprends, me passionne, et je pourrais encore parler et parler de cela !

Bon courage à tous !

Véronique Duong – Passionnée de SEO, de linguistique et de TAL – Directrice chez Rankwell

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.